Débat public

Archives \'OGM\'


S'informer c'est déjà agir

L'approche des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) doit se faire sous leurs aspects multiformes, aspects rarement envisagés dans leur globalité : économiques, politiques, philosophiques, alimentaires, environnementaux, agricoles et juridiques.

On trouve dans la directive européenne 90/220 rectifiée par la directive ultérieure 2001/18 (eur-lex.europa.eu) la définition suivante : un OGM est

« un organisme, à l'exception des êtres humains, dont le matériel génétique a été modifié d'une manière qui ne s'effectue pas naturellement par multiplication et/ou par recombinaison naturelle. »

Donc la définition légale montre déjà bien que ces OGM ne résultent pas d'un procédé naturel ... (certains le refusent encore !... s'évertuant encore à ne pas voir de saut qualitatif entre le fait de faire une tomate avec un gène de poisson -un exemple d'OGM !- et le travail de sélection variétale du paysan)

Du maïs qui joue les insecticides, un soja qui ne craint pas les herbicides, des tomates qui n'en finissent pas de mûrir, du melon un peu plus sucré... Et après ?



Exposition

La thématique des Organismes Génétiquement Modifiés est de celle que nous suivons avec une extrême attention. Fort de notre mission d'animation du débat public, nous réalisons de nombreuses actions de sensibilisation et d'information ; car, en matière d'O.G.M. :
s'informer c'est déjà agir



Les OGM nous préoccupent

Au vu des trop nombreuses lacunes et zones d’ombres sur la commercialisation et la mise en cultures d’OGM, au vu des études scientifiques et faits observés dans les pays autorisant déjà la mise en culture de productions OGM, le constat est flagrant que les risques encourus par le milieu naturel et par les consommateurs sont présents.
Meuse Nature Environnement et son groupe de travail « agriculture » a donc choisi de travailler et de lancer un programme d’actions sur ce thème.



Notre position

Meuse Nature Environnement, tout comme sa fédération nationale France Nature Environnement, rappelle qu’elle n’est pas opposée par principe aux recherches sur le génome car elles sont nécessaires pour élucider le fonctionnement du vivant. Elle en appelle toutefois à la conscience des chercheurs et des politiques. Meuse Nature Environnement accepte la recherche fondamentale et médicale encadrée mais est opposée à la production agricole d’aliments génétiquement modifiés en plein champ et contre tout brevetage du vivant.



Notre action

Dès 2003, nous avons initié un programme d’action qui consiste, en deux phases, à consulter et à informer, sur le dossier OGM, un public de professionnels, de responsables de collectivités locales et de consommateurs.
Vous avez du recevoir, au cours de l’année 2003, un courrier informant de notre action et vous demandant par ailleurs de répondre à un questionnaire sur votre perception des OGM ainsi que de le diffuser à travers les différentes communes membres de votre collectivité.
Cette démarche fut renouvelée auprès des consommateurs, des agriculteurs, des organismes agricoles, de la grande distribution et des compagnies d’assurances, et a marqué la première phase de consultation de notre action OGM. Vous avez d’ailleurs été destinataires des résultats de ces enquêtes à travers notre bulletin l’Echologie de juin 2004.

Cependant, depuis la fin du moratoire le 19 mai 2004, la libre commercialisation de semences OGM et de produits alimentaires issus d’OGM en Europe est désormais possible malgré de nombreuses lacunes : dissémination accidentelle non maîtrisée de semences OGM, impossibilité de coexistence avec les autres agricultures, innocuité pour la santé humaine non vérifiée, bien fondé d’une telle biotechnologie pour nourrir le monde.
Nous avons alors décidé d’entamer, sans plus attendre, la seconde phase de notre programme dont l’objectif est d’amener une réflexion et les informations nécessaires pour que le consommateur, le responsable de collectivité locale ou l’agriculteur puisse se prévenir lui, sa famille, les citoyens, son exploitation, de la production, de l’utilisation ou de la consommation d’aliments issus d’OGM, s’il le souhaite.



S’informer c’est déjà agir

Parce que, et comme trop souvent sur des projets ayant des conséquences environnementales irréversibles, le débat public sur le dossier OGM n’a pas eu lieu, Meuse Nature Environnement souhaite donc l’entreprendre à l’échelle départementale.
Du fait de l’intercommunalité de votre structure, nous vous sollicitons afin de réaliser au mieux cette information et la diffuser. Nous vous proposons pour cela :

* tout d’abord, de mettre à votre disposition gratuitement une exposition itinérante permettant d’apporter quelques réponses et éléments de réflexion sur les conséquences pour l’environnement, la santé et l’économie de l’utilisation d’OGM dans notre agriculture.
* puis d’organiser une permanence OGM dans votre structure sous réserve d’une quinzaine d’inscriptions.
* enfin, il sera toujours possible d’obtenir de plus amples informations sur le dossier OGM en venant à la permanence prévue une fois par mois dans les locaux de Meuse Nature Environnement.

Si vous êtes intéressé par notre action, veuillez nous renvoyer le coupon réponse ci-dessous afin que nous puissions, par la suite, vous contacter et préciser certaines modalités. De même, nous espérons qu’il vous sera possible d’élargir la diffusion de ce dépliant à travers vos services et vos communes membres. Nous vous en remercions d’avance.

Ce coupon-réponse vous permet notamment de réserver notre exposition O.G.M. (voir notre exposition O.G.M.)



Exposition O.G.M

Premier panneau composant l'exposition



Deuxième panneau composant l'exposition



Troisième panneau composant l'exposition



Quatrième panneau composant l'exposition



Cinquième panneau composant l'exposition